Malgré une chute du deuxième au 32e rang au fil des quatre rondes de l’Omnium ISPS Handa Vic, la Québécoise Anne-Catherine Tanguay est satisfaite de son rendement, estimant qu’il s’agissait d’une bonne entrée en la matière pour la saison qui s’amorce.

Article paru dans le Journal de Montréal le 11 février 2019